Facebook Twitter Google+ Viadeo
Home > Kaciléo#magRH

Aider les aidants

21 Mai 2014
Diversité

Selon, Serge Guérin, Rédacteur en chef de la revue Reciproques, centrée sur la problématique des aidants et du don et auteur d'une vingtaine d'ouvrages, soutenir les aidants deviendra un enjeu fort pour les entreprises. En effet, parmi les salariés

20% des plus de 40 ans aident une personne âgée

Ces aidants, souvent des aidantes, sont pour partie des seniors et des retraités, mais en fait plus de 40% d’entre eux sont en activité professionnelle, (étude de Malakoff Mederic), ce qui signifie que 14% des salariés aident un proche et cela joue sur leur activité professionnelle.

Les aidants de proches contribuent très directement à la bonne vie des aidés et à la réduction de la charge publique.

C’est un sujet d’importance pour les entreprises. D’autant que tout indique que ces chiffres sont orientés à la hausse.

De ce point de vue les soutenir est une démarche non seulement humaniste mais réaliste.

Serge Gérin pense que ce devrait être une priorité pour les entreprises – et d’abord les RH et la médecine du travail- et portée par les Institutions de Prévoyances, les sociétés d’assurance ou les mutuelles.

En effet, selon le Panel national des aidants familiaux BVA/Fondation Novartis publié en 2010, un salarié aidant est absent 16 jours par an en moyenne.

Soutenir les aidants, c’est donc nécessairement s’intéresser de près à une cause importante de l’absentéisme en entreprise.

Mais c’est également, très clairement, un enjeu d’image et de positionnement pour les entreprises, au même titre que la diversité, le respect de l’environnement, et toute approche sociétale d’entreprise.

L’entreprise a su s’adapter aux congés maternités, à l’emploi de handicapés, à améliorer les conditions de travail en raison de l’allongement de la vie au travail… Pourquoi ne pas prévoir dans le contrat de travail, la possibilité que le salarié soit aidant ?

Aujourd’hui quelques entreprises ont devancé l’appel et développent des réponses, des actes.

  • Novartis offre la possibilité à ses salariés de convertir leur treizième mois en jours de congés.
  • Casino a encouragé le don anonyme de jours de RTT. Dans ces 2 cas, l’entreprise abonde les jours libérés.
  • Le Crédit Agricole Assurance a intégré la capacité à repérer et accompagner les salariés aidant.
  • Les entreprises Bayard et Danone, pour leur part, ont investi au capital de Respons’Age
    qui propose aux entreprises de s’abonner pour permettre aux salariés l’accès à une plateforme de services, de conseils et de renseignements pratiques et personnalisés accessibles par le net et téléphone.

Par ailleurs, Suite à l’initiative de salariés de Badoit qui avait donné des jours de RTT à un de leur collègue, dont l’enfant était au stade terminal, une loi sur le don de RTT avait été votée en première lecture en janvier 2012. Mais la loi  vient tout juste de franchi les portes du Sénat ! 

Aider les aidants, un enjeu de société

Pour la société, les aidants sont en soi, une source majeure d’économie avec l’évitement d’une dépense publique considérable.

Pour cela, l’aide aux aidants doit être posée : elle concerne autant l’Etat et collectivités territoriales que les différents acteurs de l’économie et de l’économie sociale.

La question des aidants va prendre de l’ampleur. Les aidants forment un groupe social important en termes numériques (9 millions de personnes) mais également en termes symboliques.

Les entreprises devront prendre en compte cette réalité chez les salariés. Le monde de l’assurance et de la protection sociale devra proposer des offres comprenant cette dimension.

Au-delà de la multiplication d’initiatives, sans doute faudrait-il envisager un cadre plus structurant pour favoriser l’aide aux aidants dans toutes les entreprises et notamment les plus petites qui peuvent difficilement libérer du temps pour leurs salariés.

De même que des collectivités réfléchissent en réseau, comme le Réseau Ville Amies des Aînés en France, il faudra que les entreprises pensent ce type de sujet de manière collective et mutualisée.

Un autre de ces enjeux sera de lever la culpabilité des aidants en leur montrant d’abord que faire face est déjà, en soi, une grande chose à valoriser et leur donne aussi le droit de souffler et penser à soi. Etre aidant c’est un parcours qui enrichi. D’où la question de la valorisation de ce parcours de vie. Y compris par les entreprises.



Sources : Serge Guérin

Les ouvrages de Serge Guérin :

  • Le droit à la vulnérabilité, avec Th Calvat (Michalon, 2eme édition 2011),
  • La nouvelle société des seniors (Michalon, 2eme édition 2011) 
  • De l’Etat providence à l’Etat accompagnant (Michalon, 2010).

Commenter

CAPTCHA ImageRenouveler le codeActiver le code de sécurité
Facebook Twitter Google+ Viadeo
Articles de blog récents
De plus en plus d’entreprises, généralement des start-up, adoptent un dress code plus décontracté. Un atout  tant commercial que salarial. Fini le traditionnel costume/cravate. Nombreux sont les patrons à adopter un look plus décontracté. Un changement d’image est un atout de vente et... de recrutement. Cette tendance, tout droit venue des Etats-Unis avec des entreprises telles que Google, Apple et autres Airbnb, gagne du terrain en France. Les « trublions du goût », Michel & Augustin, est l’une des premières start-up françaises à avoir arboré un look
20 Nov 2014
12567 consultations | 0 réponses
Je viens de lire l’article sur l’évolution de la fonction RH, intitulé : Pourquoi les RH d’aujourd’hui n’ont pas les compétences pour demain ? Il s’en suit une démonstration qui conclue que les fonctions RH ne sont pas à la hauteur de la tâche hautement stratégique qu'elles devront servir. Ce message je l'entends depuis toujours (25 ans) et la conclusion est toujours la même: mais enfin, mais comment c'est possible, ils n'y arrivent pas ! on va donc devoir se passer d'eux, à moins qu'ils ne changent et qu'ils intègrent les nouvelles technologies (ici le numérique,
12 Nov 2014
10836 consultations | 0 réponses
J'ai récemment été chercher un ami à l'aéroport, et dès qu’il me voit, il me dit avec enthousiasme : « Je viens de rencontrer, dans l’avion, la plus belle femme de la planète! » - « Jolie » ? « Elle s’appelle comment ? »  -- « En fait, je ne suis plus très sure…. »  - « Ok, qu’est-ce qu’elle fait dans la vie ? »  -- « Je ne me souviens pas » J'ai continué à poser des questions sur ce mystère « plus belle femme de la planète » jusqu'à ce que mon ami admette qu’en fait, il ne se rappelait pas franchement de la conversation et que,
12 Nov 2014
9500 consultations | 0 réponses
Toujours d'après la conférence du philosophe André Comte-Sponville (relayée sur le site de Maestrio) qui me plait décidemment beaucoup ... Et que je relaye à mon tour. " Les patrons me parlent de la baisse, voire de la disparition de la valeur du travail, notamment, chez les jeunes. Ce que je leur réponds alors, c'est que ce sont ces jeunes qui ont raison : Le travail n'est pas une valeur morale, c'est pourquoi il doit avoir un sens ! Lorsque j'ai écrit "Petit traité des grandes vertus" certains chefs d'entreprise sont venus me voir en me reprochant de ne pas y avoir inclus un
03 Nov 2014
22152 consultations | 0 réponses
C'est sur cette introduction que débute la conférence du philosophe André Comte-Sponville (relayée sur le site de Maestrio) auprès des étudiants d'Audencia -Nantes "Vous allez faire un métier très difficile puisque votre métier c'est ...de faire travailler les autres. Or, posez-vous la question : combien parmi vos collaborateurs (ou futurs collaborateurs) continueraient à travailler pour vous si, comme ce pizzaiolo récemment, ils gagnaient 60 millions d'Euros au loto ? Tendanciellement, la réponse est proche de zéro". Le travail est donc vécu comme une contrainte". Votre
03 Nov 2014
13161 consultations | 0 réponses
D'après l'interview de Tancrède Blondé. Apple et Facebook vont offrir la congélation des ovocytes aux employées qui le souhaitent. Une initiative qui intéresse forcément les femmes entrepreneurs (???) Choisir, le nombre, l’heure. Pour la première fois, deux grandes sociétés, Apple et Facebook, vont proposer le remboursement des frais médicaux aux salariées qui souhaiteraient congeler leurs cellules reproductrices. Une initiative qui ne peut pas laisser insensibles les entrepreneures, bien souvent obligées de jongler entre les agendas familiaux et professionnels. «
22 Oct 2014
17676 consultations | 0 réponses
Kaciléo, comme certains autres recruteurs propose des entretiens via Skype et maintenant via un nouvel outil de vidéo en ligne. Ça vous surprend et ça vous dérange « tout de même un petit peu »….. On sait ! C’est moins facile et moins convivial que des entretiens en face à face, c’est certain, mais tellement plus simple si vous ne pouvez pas vous déplacer facilement. Mais ne vous « en faites pas » respectez certaines règles et tout se passera bien. (Soit dit en passant c’est compliqué aussi pour le recruteur). Et surtout préparez cet entretien qui suppose d’être
20 Oct 2014
11880 consultations | 0 réponses
Warren Berger, auteur de : A More Beautiful Question: The Power of Inquiry to Spark Breakthrough Ideas, a étudié des centaines de grands innovateurs du monde, des entrepreneurs et des penseurs créatifs pour apprendre comment ils posent des questions, des idées originales, et résoudre les problèmes. Ses écrits et ses recherches sur les questions et l'innovation est apparu dans Fast Company, Harvard Business Review, et Wired. Son livre précédent, Glimmer, était une analyse en profondeur de la pensée créative qui a été nommée l'une des Business Week "Meilleure Innovation &
16 Oct 2014
11067 consultations | 0 réponses